Non à l’austérité et au « pacte de responsabilité » – grèves et manifestations le 18 mars

Le « pacte de responsabilité » propose d’exonérer le patronat de 35,2 milliards d’euros de cotisations à la branche famille de la sécurité sociale en transférant cette somme vers le budget de l’État. Après les multiples exonérations déjà accordées, ce nouveau cadeau au patronat remet gravement en cause notre système de protection sociale.

Le gouvernement prévoit, en conséquence, d’amputer le budget de l’État de 50 milliards. Cette mesure ne peut qu’amplifier les conséquences de la politique d’austérité – dégradation des conditions de travail et d’études et augmentation de la précarité – déjà si durement ressenties dans tous les établissements d’enseignement supérieur et de recherche aujourd’hui. Il est au contraire urgent et impératif que le gouvernement finance les moyens, les postes et la masse salariale nécessaires à l’accomplissement de nos missions de service public.

Les organisations syndicales soussignées appellent les personnels de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche à faire grève et manifester le 18 mars 2014.

à Chambéry MANIFESTATION à 17 h, place des éléphants
à Annecy MANIFESTATION à 11 h, devant la CPAM (derrière courrier)

 

  • pour l’abandon du « pacte de responsabilité » et des mesures qui en découlent,
  • pour l’augmentation immédiate de la valeur du point d’indice et la revalorisation de tous les salaires,
  • contre la dégradations des conditions de travail et d’études,
  • pour un plan pluriannuel de création de postes statutaires et la résorption de la précarité.

CGT (SNTRS, CGT-INRA, FERC-SUP), FSU (SNESUP, SNCS, SNASUB, SNEP), SNPREES-FO, SOLIDAIRES (Sud Recherche EPST, Sud Education)

Texte intégral de l’appel

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.