Compte-rendu des 3 conseils de ce jour CEVU, CS et CA par les listes ESPER

Les conseils n’avaient qu’un seul point à l’ordre du jour : l’élection des personnalités extérieures.

CEVU

L’ordre du jour porte sur la désignation des représentants extérieurs pour le CEVU, à savoir :

  • 1 représentant de la mairie de Chambéry (que la mairie doit désigner) –  pas de vote
  • 1 proviseur d’un lycée de Savoie ou Haute-Savoie.
  • 1 personnalité désignée à titre personnel.Les proviseurs du Lycée Vaugelas et du Lycée Bertholet avaient été contactés par la présidence. Seul celui de Vaugelas a répondu (positivement que ce soit pour l’actuel ainsi que pour son successeur à la rentrée 2012).

Personne n’ayant de proposition alternative, la désignation de proviseur du Lycée Vaugelas et mise au vote et approuvée à l’unanimité des membres présents ou représentés.Pour la personnalité désignée à titre personnel, la proposition de la présidence est la directrice du CLOUS Françoise PESIN. Cette proposition est là aussi approuvée à l’unanimité.

CS

La présidence présente les personnalités extérieures qu’elle propose, à savoir :

  • 1 représentant des collectivités territoriales : pas de proposition ;
  • 1 représentant des activités économiques : Jean-Marc ANDRE (directeur exécutif du Pôle Arve Industrie) ;
  • 1 représentant des associations scientifiques et culturelles ou des grands services publics : Hubert JEANNIN (directeur du CCSTI de la Savoie) ou Didier RICHARD (de l’IRSTEA, ex CEMAGREF)
  • 1 personnalité désignée à titre personnel par le conseil scientifique : Vincent JACQUES le SEIGNEUR (secrétaire générale de l’INES).

Avant les votes, la remarque a été faite qu’il était difficile de se positionner sur des représentants dont le nom n’est connu que quelques minutes avant le vote.

La présidence répond que pour des contraintes de temps la liste n’a pas pu être délivrée avant le conseil et que tous les conseillers pouvaient proposer des noms (ce que nous apprenons à ce moment).

La présidence met au vote la nomination de Jean-Marc ANDRE :

Vote : 8 abstentions (ESPER) en raison de la divulgation du nom quelques minutes avant le vote.

La question de savoir pourquoi une ouverture de plus vers l’INES alors que ce dernier est plutôt peu ouvert à l’UdS. La présidence répond entre autres que nous sommes une composante de l’INES (deux laboratoires INES-UdS) et nous couvrons cette thématique.

La question du déséquilibre entre les axes de recherche mis en avant à l’UdS par la nomination de Vincent JACQUES le SEIGNEUR est abordée.

Denis Varaschin répond que les propositions sont à replacer dans leur globalité, car l’INES n’est pas présente dans les autres conseils.

Luc Frappat répond que les 3 pôles sont représentés de par les représentants si Didier RICHARD est nommé.

La présidence met au vote la nomination de Vincent JACQUES le SEIGNEUR :
Vote : 9 abstentions (ESPER principalement) en raison de la divulgation du nom quelques minutes avant le vote et des réserves évoquées ci-dessus.
La présidence propose un vote indicatif concernant  Hubert JEANNIN (7 vote ESPER : positionnement en la faveur de l’accessibilité de la science) et Didier RICHARD (la majorité ; 1 abstention).
La présidence met au vote la nomination de Didier RICHARD :
Vote : 8 abstentions (ESPER) en raison de la divulgation du nom quelques minutes avant le vote et du positionnement en faveur de l’accessibilité de la science.

CA

Début à 16h30. Il y a la représentante du recteur.
L’ordre du jour porte sur la désignation des représentants extérieurs pour le CA, à savoir :
  • 1 représentant du conseil régional RA : ce sera sans doute Bernadette Laclais (Maire de Chambéry et 1ère VP déléguée aux transports, déplacements et infrastructures)
  • 1 représentant de l’APS : ce sera sans doute André Gigue.
  • 3 personnalités choisies à titre personnel
9 propositions sont parvenues à la Présidence :
  • Claude Fort (proposé dans la catégorie acteur du monde économique et social)
  • Paolo Garbarino, recteur université de Vercelli
  • Claude Deffaugt, DG Migros France
  • Paul Rivier, PDG de TV 8 Mt Blanc.
  • Dominique Favario, Pdt de D-Fis
  • Roger Fougères, ancien VP recherche de la région RA
  • Roland Pascal, Association Haute-SAvoie Avenir
  • Jean-Paul Angot, directeur espace Malraux
  • Jean-Claude Calloud, bâtonnier de l’ordre des avocats du barreau de Chambéry
  • Marie-Laurence Moros, ex secrétaire FSU 38 et VP au CESER
Au terme de plusieurs tours de vote indicatif, 3 personnalités sont élues :
  • Claude Fort
  • Paul Rivier
  • Claude Deffaugt

Vote :

3 abstentions (ESPER) + unanimité.
Nous nous abstenons car nous ne souhaitons pas soutenir certaines candidatures.
  • 1 acteur du monde économique et social : une seule candidature proposée : Luc Sinkiewicz, délégué syndical CGT des 2 Savoie pour l’énergie, cadre chez EDF
Vote : majorité absolue de oui
  • 1 chef d’entreprise : une seule candidature proposée : Jean-David Méchali : directeur du CIH d ‘EDF.
Vote pour « chef d’entreprise ou cadre dirigeant d’entreprise » : 1 seule candidature proposée : Jean-David MECHALI, directeur du CIH d’EDF
Vote : majorité absolue de oui

Les votes se sont passés dans un cadre tout à fait démocratique sans passage en force notable.

Points d’information par le président :

Élection des VP

Les prochains conseils traiteront de l’élection des VPs.

Pour le CA, voici les propositions actuelles :

  • VP RI : Éric Brunat
  • VP Personnels : David Bailleul
  • VP Culture et communication : Barbara Meazzi

Les propositions ne sont pas encore arrêtées pour les VP suivants :

  • VP valorisation
  • VP formation continue et alternance

Mathieu Mangeot (ESPER) pose la question du VP SI

Le président ne souhaite pas recréer ce poste car il est séparé entre d’un côté les infrastructures réseau et de l’autre l’enseignement numérique, ce qui peut provoquer une guerre entre le VP CEVU et le VP SI.

Le VP CEVU s’occupera de l’enseignement numérique.
Le VP CA traitera des questions de réseau avec Grenoble.

Au vu du bilan du dernier VP SI, nous soutenons cette décision.

Commissions

Au sein du CA, nous devons élire statutairement des commissions. Certaines ont moyennement fonctionné.
Le président souhaite constituer des commissions avec des représentants des 3 conseils.
Par exemple, pour la précédente commission avancement de grade des enseignants-chercheurs, il y en avait 6 représentants du CA, 6 du CS et moins du CEVU.
Le même nombre de représentants de chaque conseil serait préférable.
Nous soutenons également cette proposition.

Bureau

Mise en place d’un bureau au sein de chaque conseil qui aura comme mission de préparer les conseils.

En effet, il faut par exemple 3 réunions pour préparer les CA. 1 proposition d’un ODJ, 2 sur les aspects juridique et 3 arrêt de l’ODJ et des pièces fournies aux conseillers.

Ce bureau aurait au moins un représentant des étudiants, personnels, et EC.

De manière générale, une ambiance moins tendue que par le passé est à souligner…

18h30 : fin du CA

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.