Fusion des universités du PRES dans le dos des élus CA

Communiqué commun des syndicats FERC Sup CGT et FSU de l’Université de Savoie

La FERC Sup CGT et les syndicats de la FSU dénoncent le fait que le projet de fusion des universités du PRES de Grenoble, que Gilbert Angénieux a présenté au CA du mardi 25 octobre, n’ait pas été soumis au vote des conseillers.

Ce projet sera donc soumis au CA du PRES de Grenoble sans aucun débat préalable. Tout le monde conviendra qu’il serait particulièrement malvenu qu’un président d’université puisse, dans les derniers mois de son mandat, aller au CA du PRES voter la fin de notre établissement quand dans le même temps il refuse de soumettre ce document au vote du CA de son propre établissement.

Ce nouvel épisode anti-démocratique met en évidence l’ampleur des menaces qui pèsent sur notre université et ses personnels. Dans une période où l’avenir de notre université est en jeu, les élections aux conseils du printemps 2012 seront décisives : pour notre part, nous y tiendrons toute notre place, afin de présenter un projet d’avenir pour notre université, qui ne brade pas le service public de l’enseignement supérieur et de la recherche que nous avons construit dans les pays de Savoie, ni les intérêts de ses usagers et personnels.

Les syndicats FERC Sup CGT et FSU de l’Université de Savoie

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.