Communiqué ESPER : Le CA s’assoit sur un vote du CEVU

Alors que le CEVU du 16 juin avait repoussé à une forte majorité (9 voix contre et 2 pour) les droits supplémentaires facultatifs que l’IUT d’Annecy impose aux étudiants des cursus aménagés pour des cours de soutien, qui bénéficient pourtant de crédits ministériels spécifiques, le CA du 23 juin s’est assis sur ce vote et a adopté ces droits iniques à une très large majorité (18 voix pour, 3 contre), puisque seuls les élus ESPER s’y sont opposés. Ce vote, qui survient après bien d’autres dérapages, montre bien que Gilbert Angénieux et les listes qui l’ont porté à la présidence ont trahi leurs rares promesses de campagne, font la pire des applications possibles de la loi LRU en gouvernant contre l’avis des conseils et se contentent de relayer localement les politiques de casse ministérielles.

Les élus des listes ESPER constatent qu’ils ont eu bien raison de mettre en garde leurs collègues et qu’il n’y avait rien de bon à espérer de cette présidence. Ils sont plus que jamais décidés à combattre, dans les mobilisations comme dans les conseils, les politiques gouvernementales et ceux qui s’en font localement les porte-voix.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.